Chronique de « Plateforme » de Michel Houellebecq

plateformehouellebecq

Présentation :

Après la mort de son père, Michel, fonctionnaire quadragénaire et blasé, décide de partir en Thaïlande pour goûter aux plaisirs exotiques. Il y rencontre Valérie, cadre dans une grande société de voyages, à qui il soufflera sa théorie sur les vraies motivations des Européens en quête de sensations fortes. Embarqué dans la lutte pour le profit à tout prix, où le corps est plus que jamais une marchandise, Michel jette un regard cynique sur la société occidentale. Il sera peut-être surpris de découvrir que l’être humain est encore capable de sentiments…

Chronique : La fin de l’Histoire, une impasse médiocre

Je ne serais pas étonné que Houellebecq ait lu « La fin de l’histoire » de Fukuyama (1992) publié peu après la chute du mur de Berlin et l’effondrement du communisme, où la fin de l’histoire est la victoire de la démocratie et du libéralisme, à tel point que le monde ne connaîtra plus de grandes oppositions ou de changement de paradigmes, et signifie par là une évolution de l’humanité sans autres vrais enjeux que les crises économiques… Des hauts et des bas qui ne remettent au final rien en cause…

Revenons à notre livre, à un moment donné je me suis dit ce livre n’est pas fort, intense, il n’a pas l’éclat d’obsidienne de ses deux prédécesseurs « Extension du domaine de la lutte » ou « Les particules élémentaires ». Rien que le titre « Plateforme » ne claque pas.

Pourtant si on l’examine bien, ce que je n’ai pas fait au premier abord, on entend « plate forme »… et c’est bien ça dont il s’agit. L’Occident a atteint une forme plate, morne et sans saveur et notre héros, Michel (pas Houellebecq mais presque) en est le digne représentant. Un individu vaguement nihiliste qui ne trouve intérêt en rien, à l’abri des ennuis du monde dans sa vie de fonctionnaire du ministère de la culture, un quelconque gratte-papier dont l’horizon ne va pas bien loin mais qui a la lucidité de l’admettre. Cependant Michel attend sa lumière, son amour (et c’est là que ça commence à devenir essentiel) et il la trouvera lors d’un voyage en Thailande lors d’un voyage organisé par un tour operator. Avouons que cette conquête amoureuse a moins de gueule qu’une quête chevaleresque ou celles racontées par les romances de toute sorte.

Valérie muse fréquente des livres de notre auteur est une femme compréhensive et touchée par la sensibilité de Michel et peut-être sa manière de faire l’amour. On dit que souvent l’amour se construit sur des projets communs. Et la grande affaire de notre couple sera de mettre en place des clubs de vacance qui facilitent l’accès au tourisme sexuel. Le romantisme est donc bien caché sous des préoccupations capitalistes et matérialistes.
Plateforme est donc un roman plus gris que noir et la fin de l’Histoire pourrait ainsi s’avérer une impasse médiocre et la seule onde de choc possible paraît venir de l’islamisme qui va venir foudroyer la fin du livre.
Dans l’édition du roman que je possède, sur la couverture, nous voyons Houellebecq qui nous dévisage avec un livre ouvert. Car, c’est bien ainsi, Houellebecq nous interroge et nous observe quand il nous tend ces romans d’un occident décadent.

A propos Jean-Baptiste Messier

J'ai toujours été guidé par l’idée de produire des textes originaux, provocateurs voire transgressifs. La littérature érotique est mon domaine de prédilection même si j'aime parfois composer des cocktails avec le fantastique, la SF ou la fantasy. J'écris aussi des chroniques sur des livres très divers et évoque parfois des sujets assez polémiques ou spirituels. A découvrir. ;)
Cet article, publié dans chronique, Livres, Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s