La rage du rat « je »

Mardi 24 Juin :

 

Ce matin… je me sens vidé de toute passion.

Etendu dans mon lit, je respire… péniblement.

J’ai abandonné tout doute, toute certitude.

Ecrire, seulement, les derniers mots, si proches du rien,

Que je voudrais si proche du tout…

Le vide m’emplit et me soutient… m’ôte tout désir…

Inutile.

Près de la source, je suis.

Isabelle arrive, la mort aussi.

 

Une goutte, ploc

Sinue rejoins

L’égout.

A propos Jean-Baptiste Messier

J'ai toujours été guidé par l’idée de produire des textes originaux, provocateurs voire transgressifs. La littérature érotique est mon domaine de prédilection même si j'aime parfois composer des cocktails avec le fantastique, la SF ou la fantasy. J'écris aussi des chroniques sur des livres très divers et évoque parfois des sujets assez polémiques ou spirituels. A découvrir. ;)
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La rage du rat « je »

  1. Patricia dit :

    hm, hm… voyons voyons…
    la nouvelle surprise du chef ?
    une nouvelle qualité de moquette ?
    à moins que ce ne soit la nouvelle prose sur les anges aux vies de vices et vides de vertus aux délices coquins tant attendue ?
    attendons… comme le rat tapi guettant la goutte rattrappé de la source tarie égarée…
    attendons comme le chat sans pouvoir du shah cherchant la souris perdant son pouvoir d\’achat de tapis
    attendons la clochette cachée derrière le rat tapis guetté par le chat perché sur la souris déchue dépîtée
    attendons ainsi la suite située sous la suie du tapis du chat perché
    attendons le bonbon bonhomme acidulé goût bonne pomme du lecteur au désir aiguisé…

    J'aime

  2. Jean-Baptiste dit :

    ah ! joli !!! 🙂

    J'aime

  3. xixi dit :

    Tu m\’a fait peur, au début, je pensais que c\’est toi, en fact c\’est ton histoire.

    J'aime

  4. xixi dit :

    Tu m\’a fait peur, au début, je pensais que c\’est toi, en fact c\’est ton histoire.

    J'aime

  5. Jean-Baptiste dit :

    oui ma chérie, c\’est mon histoire :-), l\’histoire d\’un vieil homme écrivain qui est sur le point de mourir 🙂

    J'aime

  6. Patricia dit :

    ouf ! merci au papillon qui d\’un battement d\’aile a fait appel à la précision… nouvelle histoire, dommage pour une fois, de connaître la tragique finde ce vieil homme… attendons la suite que je m\’en vais lire illico !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s